Le magazine de la Fédération compagnonnique des métiers du bâtiment

A propos de "CMO"

Déjà plus de 60 ans d’existence pour notre revue, « Compagnons et Maîtres d’œuvre » (CMO ou C&MO pour les habitués) ! Elle existait même avant la création officielle de l’association dont elle se fait le porte-parole, la Fédération Compagnonnique des Métiers du Bâtiment.

En effet, ce sont d’abord les compagnons charpentiers des Devoirs, dont les anciennes sociétés rivales viennent de fusionner après-guerre, qui souhaitent se munir d’un organe de presse, fait par et pour les compagnons : ainsi, en novembre 1946, paraît le premier numéro de « La Voix des Compagnons ».

La première parution de notre revue

Dès le départ, la volonté des charpentiers est d’ouvrir ce journal aux autres corporations compagnonniques. Dans le même temps, la Fédération compagnonnique est en gestation. Créée en 1952, elle regroupe aujourd’hui 5 sociétés : les compagnons charpentiers des Devoirs, les compagnons et affiliés menuisiers et serruriers du Devoir de Liberté, les compagnons maçons tailleurs de pierre des Devoirs, les compagnons passants bons drilles couvreurs, zingueurs, plombiers et plâtriers du Devoir et les compagnons peintres vitriers du Devoir.

Si l’on doit retenir une figure incontournable dans l’existence de notre revue, c’est bien celle de Raoul Vergez, Béarnais l’Ami du Tour de France. Compagnon charpentier, mais aussi écrivain, cinéaste, international de rugby, il est à l’initiative du projet de création d’une revue compagnonnique et il en est le premier rédacteur en chef, jusqu’en 1955. Il retrouve son poste de rédacteur en chef en 1963 : c’est à cette date qu’il décide de changer le titre « La Voix des Compagnons » pour « Compagnons et Maîtres d’œuvre ».

D’autres changements ont animé l’histoire de notre revue, évoluant peu à peu d’un format « journal » en noir et blanc vers un magazine tout en couleurs. Mais surtout, « Compagnons et Maîtres d’œuvre » s’est peu à peu ouvert au-delà du compagnonnage, par les sujets abordés (l’architecture, le voyage, les techniques de construction…), par l’ouverture de l’abonnement à tous, compagnons et profanes, professionnels et amateurs, et par des contributions extérieures à la Fédération compagnonnique. Citons et remercions, parmi ces contributeurs, Jean-Michel Mathonière, auteur, éditeur, commissaire d’exposition spécialiste du compagnonnage (www.compagnonnage.info), qui nous a aidés à améliorer la présentation de la revue (notamment la première page, qu’il a composée) et des auteurs réguliers d’articles, tels Francis Cortal, architecte, qui nous fait partager sa passion pour l’architecture contemporaine, Jean-François Blondel, auteur d’ouvrages sur les compagnons, les cathédrales et autres monuments historiques, ou Jacques Pioch, notamment pour son explication détaillée du chrisme…

Le blog a lui vu le jour en avril 2007. Depuis lors, pour chaque parution de « Compagnons et Maîtres d’œuvre » (la revue est trimestrielle), un article de la revue est retranscrit dans ce blog, avec parfois des illustrations complémentaires ; d’autres compléments devraient faire leur apparition à l’avenir.

Sauf mention contraire, les articles et leurs illustrations sont la propriété de la Fédération nationale compagnonnique des métiers du bâtiment. Si un contenu vous intéresse, merci de prendre contact en laissant un commentaire avec votre adresse e-mail à la suite de l’article qui a attiré votre attention.

Bonne lecture !

Publicités

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :