Le magazine de la Fédération compagnonnique des métiers du bâtiment

Des compagnons peintres vitriers interviennent sur les cloches de Notre Dame

Bain de foule pour les cloches dans la nef de Notre Dame

Bain de foule pour les cloches dans la nef de Notre Dame

Parmi tous les chantiers, il y en a de banals, de spectaculaires, de techniques qui sortent de l’ordinaire… et puis il y en a de prestigieux comme celui qui consiste à dorer les nouvelles cloches de Notre Dame de Paris !

Bruno Vidil et Alain Fontanille

Bruno Vidil et Alain Fontanille

C’est la société « Corail Décoration » de notre pays Fontanille qui a obtenu le chantier et pour me faire partager cette expérience, ce beau moment, il m’a gentiment proposé de l’assister. Nous intervenons dix jours avant que les cloches ne soient transportées à Notre Dame de Paris pour la bénédiction prévue le 2 février (date correspondant à l’anniversaire des 850 ans de la  cathédrale), il ne fallait donc pas perdre de temps !

Dans l'atelier de la fonderie

Dans l’atelier de la fonderie, finitions des cloches à l’endroit même où elles ont été coulées

Nous nous sommes  rendus en Normandie, à Villedieu-les-Poêles, dans la fonderie de cloches Cornille Havard où elles ont été coulées. Elles  sont mises à notre disposition dans l’atelier même et c’est là que nous commençons le travail.

Chaque cloche est baptisée et a un décor unique, en creux, en relief, patiné ou doré à la feuille

Chaque cloche est baptisée et a un décor unique, en creux, en relief, patiné ou doré à la feuille

Techniquement, cela n’était pas une découverte. Il s’agissait d’appliquer la mixtion et de poser les feuilles de Moongold (alliage d’or et de platine) de 8x8cm. Après avoir posé les feuilles, il faut ensuite les épousseter délicatement et rendre le calpinage visible, puis vernir avec un vernis naturel. Tout aurait pu se dérouler simplement, mais c’était sans compter sur les conditions climatiques qui allaient rendre ce travail plus complexe que prévu. La température était quasiment la même dans l’atelier qu’à l’extérieur, c’est-à-dire aux alentours de 0°. Les cloches en bronze étaient froides et lorsque nous appliquions la mixtion, celle-ci ne séchait pas ce qui rendait impossible la pose des feuilles. Après plusieurs essais, le pays Fontanille a trouvé la solution en procédant à un mélange de produits, faisant office de siccatif et de ce fait permettant le séchage de la mixtion.

La cloche Anne Geneviève dans la nef de Notre Dame

La cloche Anne Geneviève dans la nef de Notre Dame

Nous avons doré les huit cloches, chacune sur  des zones différentes. La tâche la plus délicate concernait la plus grosse des huit dont  il fallait dorer tout le dôme supérieur ainsi que la couronne.

Gabriel, la plus grosse cloche de la série réalisée par Cornille Havard

Gabriel, la plus grosse cloche de la série réalisée par Cornille Havard

La fin du chantier marqua un soulagement car la pression était là. Ces cloches ont nécessité un travail de plusieurs mois pour toute l’équipe de la fonderie qui a travaillé dur. La dorure n’était qu’une infime partie du travail mais représentait l’aboutissement de ce projet prestigieux. Je tiens à remercier toute l’équipe de la fonderie Cornille Havard et plus particulièrement son directeur M. Paul Bergamo, pour l’excellent accueil qu’ils nous ont réservé ; merci également au pays Fontanille de m’avoir transmis un peu de son savoir-faire et de m’avoir fait partager cette magnifique expérience. C’est une grande fierté pour moi et pour la société des Compagnons Peintres Vitriers. Dorénavant, lorsque les cloches sonneront au quartier St Michel à Paris, c’est un peu de notre Compagnonnage qui résonnera…

Bruno Vidil Auvergnat L’A:. D:. T:. D:. F:.

Le bourdon Marie a été réalisé par la fonderie Royal Eijsbouts à Asten aux Pays–Bas

Le bourdon Marie a été réalisé par la fonderie Royal Eijsbouts à Asten aux Pays–Bas

Couverture CMO 326

A voir sur internet pour approfondir le sujet:

Article sur les nouvelles cloches, site de Notre Dame de Paris

Le blog de la fonderie Cornille Havard

Le blog de Vincent M., photographe qui a suivi cet évènement du début de la fabrication aux premières notes

Advertisements

Commentaires sur: "CMO n°326 – avril 2013" (1)

  1. […] A photo essay of the work involved can be found here (for an English version try Google translate) :  DES COMPAGNONS PEINTRES VITRIERS INTERVIENNENT SUR LES CLOCHES DE NOTRE DAME […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :