Le magazine de la Fédération compagnonnique des métiers du bâtiment

Le Tour de France dans les Pyrénées…

…On peut le dire ! Connaissant la confusion qui règne sur cette notion de tour de France entre compagnonnage et vélo, je n’hésite pas à emprunter ce titre au monument dressé à la gloire de la prestigieuse épreuve cycliste sur une aire de repos, en bordure de l’autoroute, à quelques encablures de Pau… A quand un monument à la gloire du tour de France des compagnons ?

L’autre Tour de France célébré

Evidemment, je plaisante ! Les monuments ne sont pas pour nous, sauf quand il s’agit de les construire, ou de les entretenir…et ce n’est déjà pas mal !

Et oui, le tour de France des itinérants charpentiers était bien là,  rassemblés dans ce fabuleux cadre du siège de Lons Pau implanté dans un sous-bois, avec, au loin, les cimes encore enneigées des Pyrénées ; de quoi regretter quand on est itinérant de ne pas avoir assez de temps pour en profiter.

Ceux de ma génération, (les vieux), qui avait connu une itinérance difficile quant à la qualité des locaux d’accueil, peuvent se féliciter ; quel engagement il leur a fallu pour réaliser les sièges que nous avons !

La charpente du réfectoire du siège de Lons-Pau

Les jeunes, c’est  pour vous que nous l’avons fait, vous en êtes les gardiens, vous tous sociétaires, chacun de vous doit être un cadre dans cette organisation du tour de France. Comparés à l’ensemble de la jeunesse de la nation, et sans sous estimer qui que ce soit, je puis vous dire que  tous ici, vous êtes une bien belle jeunesse !

C’est à peu près en ces termes que j’ai entamé la rencontre avec ces itinérants qui avait eu la délicate attention de m’inviter à cette rencontre annuelle, avant de leur expliquer pourquoi et comment la fédération avait été créée, son fonctionnement, ses attributions et devoirs.

Les itinérants charpentiers en réunion

Une rencontre qui leur permet d’organiser les changements de ville, qui vont s’effectuer début mai pour certains et en septembre pour la majorité d’entre eux. Ce n’est pas simple, il faut veiller à une répartition équitable dans la hiérarchie du savoir pour espérer avoir un encadrement optimum dans chacune des villes.

Là, on parle aussi du métier, des ses transformations, et le compagnon Jean Yves le Tretollec en a profité pour leur présenter la banque de données du métier, excellente initiative  des compagnons charpentiers. On aborde aussi la vie sur le tour, les comportements qui évoluent, l’attention particulière que l’on doit porter sur les problèmes récurrents que sont l’alcool et les drogues.

La chaîne d’alliance

Une rencontre qui se termine par le concours des ponts, un challenge organisé par les compagnons Michel Thaly et Elie Bouche.

Ce concours, application des cours de résistance des matériaux, est un jeu, mais il se veut aussi source de réflexion. Trois performances sont demandées aux concurrents : réaliser un pont qui résiste le mieux à la charge, avec peu de matériaux et enfin, annoncer au préalable la charge de rupture (voir ci-après). Il est certain qu’un pont qui résiste à une très forte charge est une réalisation spectaculaire au moment de sa rupture. Mais nous pensons que si le spectacle est une chose, la réflexion est autrement  indispensable à notre métier : «Le trait vaut l’orient». A ce jeu, la ville championne cette année est, de même que l’an dernier, Grenoble.

Les organisateurs du concours procèdent aux tests de résistance

Le dimanche est mis à profit pour une visite touristique de la région, puis retour dans les cayennes respectives.

Voyagez itinérants,

«…Ne regrettez pas

Ce que vous quittez,

Regardez là-bas

L’horizon briller ».

(Maurice Carême)

JPC

CONCOURS RDM 2010 A LONS

Cahier des charges

Descriptif pour la réalisation d’une poutre, maquette d’un pont, de 1 mètre de portée.

Distance entre les appuis : 1 m.

Nature des appuis : Appuis simples

Nature de la charge : Répartie.

Des structures originales…

Dimensions de la poutre :

1/ Le tablier (partie utile de l’ouvrage) aura les dimensions minimales suivantes : 1000 x 100 mm

2/ Contre-flèche du tablier : 30 mm au maximum

3/ Encombrement maximal en hauteur : 700 mm

Type de poutre :

1/ Sous-tendue,

Autrement dit, aucune superstructure ne dépassera le dessus du tablier.

2/ Sans triangulation

C’est à dire que les barres tendues seront en câble ou ficelle, les barres comprimées seront rigides.

Autrement dit : pas de barre tendue rigide.

… Des formes variables et légères…

Matériaux utilisés : à l’initiative des concurrents

Assemblages : à l’initiative des concurrents

Mais attention, bien que la colle soit un composant incontournable d’un tel ouvrage, il devra s’agir d’assemblages et non de tartinages et autre emplâtres posés là sans réflexion.

Débit des matériaux : à l’initiative des concurrents

Poids de l’ouvrage : 200 g

Mais attention le rapport poids sur charge de rupture sera déterminant, la maquette la plus légère et la plus performante devant être l’objectif.

… Supportant des charges plus ou moins importantes…

COMMENTAIRES SUR CE CAHIER DES CHARGES :

Cette année, il n’y a pas de poids minimal.

Les critères suivants permettront de désigner le gagnant :

La charge de rupture

La précision de l’estimation de la charge de rupture

Le rapport entre le poids du pont et sa charge de rupture (plus le poids du pont sera faible et plus la charge de rupture sera grande, meilleur sera l’ouvrage)

Le classement final s’obtient avec la moyenne des classements successifs aux trois épreuves ci-dessus.

… Mais qui connaîtront toutes le même destin !

OBJECTIF :

Le concours a pour objectif, comme chaque année, de vous faire réfléchir sur la résistance des matériaux, c’est-à-dire sur les matériaux eux-mêmes et sur leurs liaisons.

Le pont gagnant, quelle résistance ! (cliquez pour animer)

Couverture du numéro 315

CONCOURS RDM 2010 A LONS

Cahier des charges

Descriptif pour la réalisation d’une poutre, maquette d’un pont, de 1 mètre de portée.

Distance entre les appuis : 1 m.

Nature des appuis : Appuis simples

Nature de la charge : Répartie.

Dimensions de la poutre :

1/ Le tablier (partie utile de l’ouvrage) aura les dimensions minimales suivantes : 1000 x 100 mm

2/ Contre-flèche du tablier : 30 mm au maximum

3/ Encombrement maximal en hauteur : 700 mm

Type de poutre :

1/ Sous-tendue,

Autrement dit, aucune superstructure ne dépassera le dessus du tablier.

2/ Sans triangulation

C’est à dire que les barres tendues seront en câble ou ficelle, les barres comprimées seront rigides.

Autrement dit : pas de barre tendue rigide.

Matériaux utilisés : à l’initiative des concurrents

Assemblages : à l’initiative des concurrents

Mais attention, bien que la colle soit un composant incontournable d’un tel ouvrage, il devra s’agir d’assemblages et non de tartinages et autre emplâtres posés là sans réflexion.

Débit des matériaux : à l’initiative des concurrents

Poids de l’ouvrage : 200 g

Mais attention le rapport poids sur charge de rupture sera déterminant, la maquette la plus légère et la plus performante devant être l’objectif.

COMMENTAIRES SUR CE CAHIER DES CHARGES :

Cette année, il n’y a pas de poids minimal.

Les critères suivants permettront de désigner le gagnant :

La charge de rupture

La précision de l’estimation de la charge de rupture

Le rapport entre le poids du pont et sa charge de rupture (plus le poids du pont sera faible et plus la charge de rupture sera grande, meilleur sera l’ouvrage)

Le classement final s’obtient avec la moyenne des classements successifs aux trois épreuves ci-dessus.

OBJECTIF :

Le concours a pour objectif, comme chaque année, de vous faire réfléchir sur la résistance des matériaux, c’est-à-dire sur les matériaux eux-mêmes et sur leurs liaisons.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :